Un système efficace de transport intermunicipal contribue à l'amélioration du milieu urbain et en soutient l'expansion. Très souvent, la qualité de vie, l'essor économique et la qualité de l'environnement des municipalités qui dépendent du transport en commun sont supérieurs à ceux des municipalités dépendant de l'automobile.

 

    Depuis le début de la décennie, le Québec a enregistré un accroissement des besoins de déplacements pour des clientèles particulières.

    Ainsi, en transport adapté, on est passé de 100,000 déplacements en 1980, à plus de 2,5 millions en 1990. En transport scolaire, environ 65% des élèves ont aujourd'hui recours à l'autobus, comparativement à 52% en 1974-1975. Enfin, la clientèle à mobilité réduite est aussi en hausse en raison, notamment, du vieillissement de la population.

    La région de Sorel-Varennes reflète avec exactitude pour l'ensemble du Québec. En fait, une majorité croissante d'étudiants, de travailleurs et de personnes du troisième âge bénéficient du transport intermunicipal afin de s'assurer une autonomie qui ne pourrait se concrétiser d'aucune autre façon.

    Le Conseil intermunicipal de Transport Sorel- Varennes a compris que la mobilité constitue, pour toute personne, un aspect majeur de son bien-être.

    En effet, une organisation du territoire qui favorise la circulation de sa population, tout en minimisant les coûts, opte toujours pour un mode de transport collectif. L'autobus intermunicipal répond donc au besoin de mobilité, car celle-ci est menacée dès qu'elle ne peut s'exercer autrement que par la voiture personnelle à cause de l'âge, de la santé ou des revenus.     Qui plus est, le transport en commun constitue un avantage, tant pour la population résidante que pour les visiteurs de la région Sorel-Varennes. Le transport collectif favorise le renouvellement des activités intermunicipales, la sécurité, une meilleure qualité de vie ainsi qu'une urbanisation diversifiée.

    Le Conseil intermunicipal de Transport Sorel-Varennes préconise l'utilisation de l'autobus, tout simplement parce qu'il constitue le mode de transport le plus efficace et le plus économique, si l'on tient compte de l'ensemble des coûts. En effet, le transport en commun se révèle un mode à « rendement croissant ».

    Ainsi une plus grande utilisation de l'autobus accroît les profits et réduit l'ensemble des coûts pour les passagers. Dès lors, une hausse de la clientèle permet aussi d'améliorer le service en termes de fréquence et de desserte.

    Une plus grande utilisation du transport collectif réduit également les besoins en nouvelles infrastructures, car elle permet une meilleure utilisation de l'espace.

    Enfin, l'autobus consomme moins d'énergie que l'automobile. Par comparaison, les véhicules publics représentent moins de 2% de l'énergie consommée dans les transports au Canada, mais ils conduisent 15% de tous les travailleurs. De plus, une étude comparative entre les besoins énergétiques des différents moyens de transport a constaté que les véhicules publics ont, en général, un rendement énergétique supérieur de 2 à 6 fois celui de l'automobile.

     Le Conseil intermunicipal de Transport Sorel-Varennes a pris conscience des rapports conviviaux que l'autobus entretient avec l'environnement. Ses principaux avantages écologiques comprennent la réduction de la pollution de l'air, la préservation des terrains et un niveau de bruit dans la moyenne inférieur. Grâce au transport en commun, on assiste également à la décongestion de la circulation, de façon générale, la qualité de la vie s'en trouve grandement améliorée.

    À l'heure actuelle, les véhicules de transport constituent les sources les plus importantes de dégagements d'oxyde de carbone, de plomb et d'hydrocarbure dans l'air.

    De société de consommation qu'il était, le Québec se transforme peu à peu en société de conservation. Sa population tient maintenant compte des répercussions de ses actions sur la nature, et cette tendance se poursuivra.

    Comme la valeur du transport en commun augmente proportionnellement à l'importance accordée à la protection de l'environnement l'autobus est en voie de devenir un choix de société.